LE CLUB OSML
Accueil
Calendrier des activités
Le staff
Les membres du club
Notre histoire...
Et celle de la plongée
Nos activités
Notre spot de plongée

VOUS VOULEZ VOUS LANCER ?
Comment s'inscrire ?
Comment cela se passe-t-il ?
Le bapteme de plongée
Le niveau 1
En savoir plus sur la théorie (N2)

PLUS
Liens
L'après-plongée cultutel
Un peu d'humour
Divers

Galerie photos
Livre d'or Pour nous contacter



HENRY

Définition : A température constante et à saturation, la quantité de gaz dissous dans un liquide est proportionnelle à la pression du gazau-dessus de ce liquide.

Lorsque que nous plongeons, la pression augmente. L'azote va donc se dissoudre dans notre organisme.
A la remontée, la pression diminue. Il va donc reprendre sa forme gazeuze.

Facteurs favorisant la dissolution
Profondeur
Plus elle augmente plus il y a de dissolution
Le temps d'immersion
Plus le gaz est en contact avec le liquide plus il se dissout
Surface des alvéoles pulmonaires
Surface de contact importante = dissolution plus importante
Température
Plus la T° s'éléve, plus la quantité de gaz dissous diminue
Sang
Dissolution et solubilité importante à pression constante
Effort du plongeur
Le renouvellement du liquide au contact du gaz accelere la dissolution
Mélange utilisé
La dissolution des gaz se fait avec tous les mélanges (air, trimix,...)

Les 3 phases de saturation



SOUS-SATURATION P>T (à la descente)

La pression P du gaz libre est supérieure á la tention T du gaz dissous.
Le gaz se dissout dans le liquide pour tendre vers la saturation.


SATURATION P=T (sur la terre ferme)

Le liquide est saturé lorsqu'il ne peut plus dissoudre de gaz.
Il n'y a pas d'échange car la pression du gaz libre est égale à la tension du gaz dissous.


SUR-SATURATION P<T (à la remontée)

La pression du gaz libre est inférieure à la tension du gaz dissous.
Le liquide va éliminer du gaz dissous pour retourner vers un équilibre : la saturation.

                                                                                                                       

Lors d'une remontée controlée, l'échange gazeux se fait lentement.

                                                                                                                                                                                     

En cas de remontée trop rapide l'échange gazeux se fait trop rapidement, d'ou l'apparition de bulles. On risque l'accident de 

décompression. 

( ouverture rapide d'une bouteille d'eau gazeuse ).


Haut de page